S'il suffisait de dire que l'on est royaliste pour être satisfait de son travail, en attendant que le grand jour arrive, le retour du Roi. 

S'il suffisait de citer des pages entières de l'histoire de France pour avoir le sentiment d'avoir donné le meilleur de soi-même. 

S'il suffisait de crier vive le Roi pour que celui-ci revienne gouverner la France.

Non, cela ne suffit pas, absolument pas. Alors que faut-il faire de plus ?

Et bien voilà justement la question que tout le monde doit se poser à l'heure où l'actualité, même déformée par le système médiatico-politique, démontre bien que les royalistes avaient raison hier, et qu'ils ont toujours raison aujourd'hui.

Que faut-il faire de plus ? Je pense que nous devons d'abord y croire, car je vois beaucoup de royalistes douter d'eux-mêmes. Nous devons nous rendre compte que nous n'avons jamais été aussi proche d'un possible rassemblement du peuple contre la république.

Mais comme chacun le sait, il ne suffit pas non plus d'être contre telle ou telle chose, il faut en plus être "Pour" une solution d'avenir. Alors vient le début de la marche en avant. Chacun doit trouver son rôle, sa mission particulière au sein de la grande œuvre de la restauration. Abnégation, intégrité, volonté, force, courage sont les qualités requises pour mener à bien notre combat.

L'heure est venue de nous rassembler pour sortir du système républicain totalement corrompu et de préparer le retour du Roi.

Jean-Yves Métayer-Robbes

Un Roi pour la France  

48